Actualité

Sud-Kivu/Atelier KJN: Des jeunes s’engagent à mener des plaidoyers en faveur des droits humains

.

Les défenseurs des droits de l’homme en province promettent accompagner les jeunes et acteurs de la société civile dans la documentation et orientation de leurs plaidoyers vers les décideurs à différentes instances dans l’espoir d’avoir des solutions palliatives aux problèmes qui se posent à la base.

Ceci après un atelier de deux jours sur le renforcement des capacités des organisations des jeunes du Sud-Kivu sur le monitoring et les plaidoyers en faveur des droits humains. Cette rencontre a été organisé par l’association Karibu Jeunesse Nouvelle, KJN en sigle.

Différentes violations dont sont victimes les défenseurs de droits de l’homme sont la conséquence de l’impunité et de l’instabilité politique du pays.

Occasion pour Jolly Kamuntu, présidente de KJN de demander à la population de toujours dénoncer les violations dont elle est victime et aux autorités d’être réceptifs aux cris d’alarme des défenseurs des droits de l’homme.

De son côté,Me Justin Bahirwe activiste des droits humains encourage les jeunes et acteurs de la société civile à mieux collaborer avec les autorités et ne pas les considérer comme des ennemis.

Il souligne qu’après ces assises il sera question de faire un suivi sur terrain pour savoir si la matière apprise a été prise en compte par les participants.

A notez que 1950 personnes étaient victimes de violation des droits humains depuis lannée 2017 jusquen 2019 comme le confirme les statistiques de l’association Karibu Jeuneusse Nouvelle, KJN en sigle.

Related posts

Bukavu : 3 enfants meurent dans un incendie à Panzi

edition edition

Bukavu : Certains électriciens craignent de l’application effective des cash-power suite au daoulage

edition edition

L’évaluation de la mise en oeuvre du genre en RDC au centre d’un focus group tenu par JDH à Bukavu

edition edition