Actualité

Sud-Kivu: KJN documente 1650 cas de violations des droits humains entre 2017-2019

L’association Karibu Jeunesse Nouvelle (KJN) a documentée 1650 cas de violation des droits de l’homme entre 2017-2019. Ces violations faisant 1956 victimes dans 6 territoires de la province du Sud-Kivu.C’était lors d’un atelier de renforcement des capacités des cadres des organisations des jeunes du Sud Kivu sur le monitoring et le plaidoyer en faveur des droits humains ce 6 Novembre 2020

Sur la liste des victimes directes et indirectes, 815 femmes, 342 filles mineurs, 32 journalistes et 629 hommes ont subi différentes violations des droits de l’homme notamment les arrestations arbitraires, des tueries, des pillages l’utilisation des enfants dans les forces et groupes armes mais aussi la violence basée sur le genre.

Pour Jollyy Kamuntu présidente de l’association Karibu Jeunesse Nouvelle, des agents de l’ordre et certains compatriotes sont des auteurs de ces actes inhumains et dégradants de la part de leurs semblables.

Elle a toutefois appelé les autorités à sanctionner ces auteurs et aux populations de les dénoncer.

Notons qu’un centre de monioring sera mis en place pour répertorier les cas des violations qui seront enregistrées dans différents coins de la province du Sud Kivu.

Related posts

Sud-Kivu/Atelier KJN: Des jeunes s’engagent à mener des plaidoyers en faveur des droits humains

edition edition

Sud-Kivu :La caravane humanitaire «Initiative Plus Olive lembe Kabila » à Burhinyi pour promouvoir l’agriculture

rtnk

Olive Lembe Kabila en chefferie de Kaziba prône la paix en RDC

rtnk