Politique

Ouganda : 3 morts et une trentaine des blessés lors des manifestations contre l’arrestation de Boby Wine

.

Deputé et artiste musicien et candidat président kyagulanyi Robert dit Boby Wine a été arrêté par la police au terrain de Saza dans le district de Luuka.Ceci quelques mois avant les élections présidentielles en Ouganda. Situation à la base des manifestations dans la capitale. Les sources policières parlé de 3 morts et une trentaine des blessées après des vives tensions qui se sont déroulées à Kampala dans la journée du mercredi 18 Novembre 2020.Une situation qui ne s’est pas améliorée ce jeudi 19 Novembre.

Selon Fred Enanga, porte parole de la police, ce candidat Président du parti centriste, National United Plat Forme, NUP, a été arrêté et transféré au poste de police à Nalufenya, dans la journée du mercredi 18 novembre.

Il est reproché avec les membres de son parti, de n’avoir pas respecté les mesures barrières de lutte contre la covid et les directives faites aux candidats par la commission électorale, lors des campagnes.

Cette arrestation a soulevé des vives tensions dans plusieurs endroit de Kampala comme à Katwe, Lusanja et Kiburi.


Les manifestants ont brûlés des pneus sur la chaussées et plusieurs altercations ont été signalées entre la police et les manifestants qui demandaient la libération de leur candidat, Boby Wine de son vrai nom Kyagulanyi Robert.

Notre source souligne également que les policiers ont tiré des balles réelles dans la population et des innocents ont perdu la vie.Le rapport de la police parle de 3 personnes mortes, de 35 blessées et des plusieurs pertes matérielles.

Fred Enanga, porte parole de la police, appelle d’autres candidats aux respects des mesures barrières et aux consignes de la commission électorale.Mais aussi aux sympathisants, d’arrêter de troubler l’ordre public.

La situation ne s’est pas améliorée ce jeudi 19 Novembre.Des manifestations continuent à être signalées dans certains coins de Kampala où les gaz lacrymogènes sont lancés de part et d’autres aux manifestants.

Pour rappel, les élections présidentielles sont prévues pour ce mois de Janvier 2021 dans le pays de Yoweri Museveni.

Par Esther Kanga depuis Kampala.

Related posts

Sud-Kivu: Le notable Norbert Katintima partage son expérience avec les députés provinciaux

edition edition

Les rideaux des consultations pour l’Union sacrée tombent en fin ce mercredi 25 Novembre

edition edition

Ce qu’il faut savoir du 46e président des États-Unis, Joe Biden

edition edition