Actualité

Bukavu :La Dynamique Gilbert Kankonde éclaire l’opinion sur la perception de la taxe d’étalage à Bagira

La perception de la taxe d’étalage a sa complexité et dépend beaucoup des aléas du climat. Telle serait la justification de la faible mobilisation des recettes issues de la taxe d’étalage commune de Bagira.Cette précision est de la Dynamique Gilbert Kankonde(DGK) en réaction à la lettre de la société civile de Bagira dénonçant la faible mobilisation des recettes suite à la perception de la taxe d’étalage dans différentes marchés de cette commune par la DGK.

A en croire Ruzuba Bagalwa Marc, coordinateur de la Dynamique Gilbert Kankonde :«L’autorité avait préféré me faire un essaie de supervision de certains axes pour une durée de trois mois renouvelable une fois pour lui permettre d’évaluer l’opportunité d’appliquer les dispositions de l’article 87 de la loi N O I 8/016 du 09 Juillet 2018 relative au PPP.Vous faites allusion à une potentialité des recettes qui serait de 8.000.000FC pourtant on ne mobilise qu’environ 3.200.000FC par mois, la perception de la taxe d’étalage à sa complexité et dépend beaucoup plus des aléas du climat»

Et d’ajouter que les marchés supervisés par la DGK n’ont pas la capacité de mobiliser les montants évoqués par la société civile car ajoute-t-il, la plupart des étalages restent vides à Ciriri, Brasserie, Central Bagira et la commune de Bagira n’a pas un marché au quartier Cahi.

En somme, la DGK appelle la société civile de Bagira à rapprocher l’autorité communale pour recevoir la vrai information au lieu de créer un flou et aux autorités habilitées de procéder à une contre- vérification afin d’éclairer la population sur cette situation.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu