Actualité

Bukavu: Un compromis trouvé entre la DGI et les vendeurs des souliers en plastique sur le payement des taxes et impôts au marché de Kadutu

Aucun franc ne sera ajouté à l’impôt que paient les vendeurs des souliers en plastique au marché de Kadutu avant trois mois.Ceci contrairement à une taxe supplémentaire qui leur était déjà soumise au-delà de l’impôt personnel sur les revenus perçus par la DGI.C’est parmi les résolutions ressorties d’un face à face entre ces vendeurs et la Direction Générale des Impôts(DGI) ce 26 Janvier 2022.

Cette résolution intervient après les soulèvements de ces vendeurs pour revendiquer l’allègement de certaines taxes afin de faciliter l’exécution de leur travail.

Pour eux, il est inconcevable qu’au-delà de 2000 Francs Congolais qu’ils paient comme impôt à la DGI un montant de 5000 FC leur soit imposé comme taxe de surplus qu’ils doivent payer à la CADECO.

Ils déplorent que cela interviennent en même temps pendant cette crise économique due à Covid-19.

Occasion pour Kajeje Kwigomba Tembo,président des vendeurs des souliers en plastique au marché de Kadutu d’ajouter que les vendeurs promettent saisir les instances supérieures pour revendiquer l’allégement des taxes et qu’ils soient remis dans leur droit.

Notons que la Direction Générale des Impôts du Sud-Kivu a accordé un moratoire de trois mois à ces vendeurs pour aller sensibiliser tous les vendeurs afin qu’ils paient seulement les impôts et en attendant l’issus des négociations qui se poursuivent.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu