Education

Kaziba:l’UNIKAZ,l’ISP et l’ISDR évoluent bien

L’évaluation de la situation générale dans les établissements d’enseignement supérieur et universitaire de Kaziba était au centre d’une réunion le samedi 20 Mars 2021 entre le promoteur des ces institutions le notable Norbert Basengezi Katintima et le recteur de l’UNIKAZ et les directeurs généraux de l’ISP et l’ISRD Kaziba.

Au cours de cette rencontre, plusieurs points ont été traités notament d’évaluation des enseignements,la gestion du personnel administratif en cette année cruciale pour les institutions de Kaziba

A en croire le recteur de l’Université de Kaziba, tout se passe bien dans les institutions de Kaziba malgré les intox qui circule sur les réseaux sociaux.

« C’est une réunion de routine pour faire des évaluations à mis parcours de l’évolution des enseignements et de la situation générale dans nos institutions,surtout que on a vu dans des réseaux sociaux des messages des tracts,il a fallu palper la réalité et évaluer qu’est-ce qui est entrain d’être fait…On a trouvé que les enseignements évoluent normalement »

Au professeur Lévis Ngangura s’ajouter que les nouvelles institutions mérite un suivi assidu pour mener à bien la formation des nouveaux cadres

« Vous savez qu’ici à Kaziba nous avons affaire à des jeunes institutions et il faut suivre au quotidien ce tout le réflexe, tout ce qui se fait, tout ce qui se dit et donc on a évalué comment les enseignements sont entrain d’être donnés,comment la gestion du personnel administratif est entrain d’être fait et on mis les points sur points les i et éclaircir la situation…

Aux étudiants,le recteur de l’UNIKAZ appelle à l’assiduité et au travail en cette année cruciale pour les établissements supérieur et universitaire de Kaziba

« Les étudiants c’est leur demander que nous sommes à une année très particulière où nous allons faire sortir les premiers gradués dans nos institutions,nous leur demandons d’être au travail et assidus,on évalué même leur évolution dans la rédaction des travaux de de fin cycles,les choses se passent bien»

En somme,le recteur de l’UNIKAZ appelle la population à ne pas croire aux intox et faire confiance au promoteur de ces institutions pour le bien de la population

«Je crois qu’il doit y avoir un peu des jaloux qui nous voient évoluer rapidement,qui nous voient encore reconnus,qui nous félicités et qui lancent des mots et alors si les gens ne sont ne sont avisés, ils peuvent croire à ces messages de l’intox donc les choses évoluent bien et la situation est calme et nous avons voulu rassurer le promoteur que les choses évoluent bien »

Laissez un commentaire