Actualité

Kigali : Des maires Francophones s’engagent à promouvoir l’égalité femme-homme

Dans le cadre du 41e congrès,des maires francophones tenu à Kigali au Rwanda depuis le 18 Juillet 2021,le débat tourne autour de la planification familiale et l’égalité femmes-hommes.

Au cours de ce colloque international plusieurs questions sont abordées comme celles liées à la santé des jeunes et la planification familiale,l’offre de services de santé municipaux, plaidoyer sur la planification familiale et bien d’autres.

Au sortir de ces assises,les maires des différentes villes membres de l’association internationale des Maires Francophones,ont pris des engagements dans une déclaration pour promouvoir l’égalité femme-homme et la participation des femmes et filles à la prise des décisions et au développement du leadership.

«Nous nous engageons, dans une logique de complémentarité entre acteurs et dans un esprit de collaboration, à contribuer à l’effort international en faveur de l’égalité femmes-hommes et des DSSR, et notamment à :Augmenter la participation significative, le leadership et le pouvoir de prise de décision des filles et des femmes, en s’efforçant de faire progresser la parité des genres dans tous les aspects de la prise de décision publique, la société civile, les organisations internationales, les institutions politiques et gouvernementales,y compris les postes exécutifs et législatifs. Accroître la responsabilité, la participation et le soutien aux organisations de femmes autonomes, femmes défenseurs des droits humains et artisanes de la paix, renforcer les organisations, les réseaux et les mouvements oeuvrant pour promouvoir et protéger l’autonomie corporelle et les DSSR»

L’autonomie des filles et femmes !

« Contribuer à l’autonomisation des filles et femmes pour prendre des décisions,autonomes sur leur corps, leur sexualité et reproduction, grâce à la connaissance des droits et aux changements de normes de genre

L’accès aux services de santé sexuelle

«Promouvoir un meilleur accès aux services de santé sexuelle et reproductive pour les populations urbaines, notamment l’accès volontaire à la contraception pour contribuer à l’objectif des Nations Unies de 50 millions de femmes et de filles utilisatrices supplémentaires d’ici à 2026

Prioriser les jeunes et population marginalisés

«Faire de la prise en compte des adolescents et des adolescentes, des jeunes et des populations marginalisées une priorité afin de répondre à leurs besoins pour des villes et territoires inclusifs, et soutenir la diffusion des programmes d’éducation complète à la sexualité pour contribuer à l’objectif mondial de 50 millions d’enfants, adolescent(e)s et jeunes supplémentaires informés d’ici à 2026

Mettre en œuvre des stratégies pour prévenir et éradiquer les violences sexistes

«Mettre en œuvre des politiques locales, y compris des stratégies multisectorielles de prévention, afin d’éradiquer les violences sexistes à l’égard des femmes et des filles et toute autre forme d’abus physique ou moral visant à limiter leur pleine participation à la vie des communautés.»

Assurer le suivi des actions

«Partager les meilleures pratiques et les progrès accomplis avec les membres de l’Association Internationale des Maires Francophones pour diffuser et encourager le changement, en particulier en développant un système de monitoring de nos actions dans ce domaine via des plateformes multi-acteurs, la production de méthodes et des données nécessaires à la mesure des progrès accomplis, fournissant une aide à la décision publique basée sur des preuves

Notons que l’Association Internationale des Maires Francophones qui reste déterminée à regrouper les maires afin de promouvoir les politiques ambitieuses à l’égalité femmes-hommes.Ces travaux sont organisés sous l’accompagnement de l’union européenne et la fondation Bill et Melinda Gates.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu