Santé

RDC/Covid-19: Voici les mesures de prévention renforcées par l’État Congolais

Le porte-parole du gouvernement vient d’annoncer le renforcement des mesures de prévention et de lutte contre le Covid-19.

«Le port obligatoire et correct de masque dans tous les espaces publics dont les lieux de travail, les écoles, les lieux de cultes, les commerces, les banques, les lieux de déroulement des activités sportives, les universités les hôpitaux, les transports publics, les restaurants, les établissements d’hébergement et tous les édifices publics», annonce le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.

Au cours d’un briefing presse avec le ministre de la santé et le gouverneur de la ville de Kinshasa (Photo), il annonce aussi de «renfoncement des dispositifs de contrôle et de prévention à chaque entrée d’un édifice public impliquant le prélèvement de température corporelle, le lavage de mains à l’eau et au savon ou l’application du gel hydroalcoolique».

Mais aussi ”le strict respect de la distanciation sociale en tout lieu, l’obligation aux voyageurs de présenter à la frontière une attestation  médicale du test Covid-19 négatif réalisé endéans 72 heures du départ dans le pays d’origine ou de provenance”.

Les voyageurs accédant au territoire national seront soumis «au test Covid-19 PCR ou antigénique rapide réalisés par les services du ministère de la santé publique, obligation aux voyageurs Congolais ou étrangers, résidents ou ayant séjourné en RDC, pour toute sortie du territoire national de présenter une attestation médicale confirmant le résultat PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le voyage par l’Institut national de recherche biomédicale ou dans toute autre formation médicale dûment agréée par le ministère ayant la Santé publique, l’hygiène et prévention dans ses attributions»

Cette dernière est également d’application pour «tout déplacement interprovincial».

Couvre-feu maintenu

Le gouvernement decide en outre du renforcement «de la stricte application du couvre-feu de 23 heures à 4 heures du matin. Des patrouilles mixtes, de la police et de la police militaires seront régulières et tout contrevenant sera sévèrement puni selon les prescrits de la loi».

Les manifestations publiques quant à elle «se dérouleront dans un espace extérieur ou privé clos ne devront pas excéder les 50% de la capacité».

Et de préciser : «les veillées mortuaires, dans les funérariums ou à domicile, sont strictement interdits. Les dépouilles mortelles seront directement conduites de la morgue au lieu d’inhumation avec nombre d’accompagnement ne dépassant pas 50 personnes».

C’est dans ce contexte que le gouvernement recommande fortement «la vaccination contre la Covid-19 à toute la population».

Cette série de mesures a été prise entre autres pour «limiter l’importance des cas importés, limiter l’importation des variants dangereux, augmenter la couverture vaccinale dans les populations cibles».

Elles sont également prises à l’issue d’une réunion présidée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi le 4 décembre dernier, avec le Comité multiséctoriel élargi à la Task force. 

Cette réunion a eu lieu notamment suite à une légère progression des cas de Covid-19 en RDC, à l’apparition du nouveau variant Omicron en Afrique Australe et à la recrudescence de la pandémie dans plusieurs pays du monde.

Avec Top Congo Fm

Radio Télévision Ngoma ya Kivu