Sécurité

Sud-Kivu : La sécurité et le droits humains au centre d’une retraite organisée par Search for Commund Ground

Permettre aux acteurs de la société civile de nouer des relations de confiance avec les acteurs de sécurité en vue de lutter contre l’insécurité et faire respecter les droits de l’homme. C’est parmi les objectifs de la retraite à huit clos entre les organisations de la société civile et les acteurs de sécurité, cet atelier organisé par Search for Commund Ground s’est ouvert ce mardi dans la ville de Bukavu.

Au cours de cette retraite a huit clos, il sera question d’identifier les principaux obstacles qui empêchent les acteurs de sécurité et les organisations de défense de droit de l’homme à bien faire leur travail et mener une analyse approfondie sur les causes qui empêchent aux acteurs de sécurité censés protéger la population civile et faire respecter les droits humains ainsi que de discuter sur les solutions potentielles à formuler pour faire respecter les droits humains par les principaux acteurs.

Pour Johnson Sethy Bafunyembaka, assistant media et communication au sein Search for Commun Ground estime qu’avec ces assises les acteurs de la société civile et les acteurs de la sécurité pourront nouer des relations qui amèneront à lutter contre l’insécurité dans la province du sud Kivu.

A l’issue de ce travail, un plan d’action sera élaboré avec les bonnes stratégies d’action à faire pour que le droits de l’homme soit respecter,

Notons que cette activité s’inscrit dans le cadre du projet «Ensemble pour la Sécurité» et réunit les acteurs clés de la sécurité venus de l’intérieur de la province et la ville de Bukavu