Environement

Sud-Kivu : Le notable Norbert Basengezi Katintima appelle la population à la protection de la nature

Le notable Norbert Basengezi Katintima invite tous les fils et filles du Sud-Kivu à s’impliquer dans la protection de l’environnement en province afin d’améliorer le climat, l’agriculture ainsi que l’élevage dans les milieux ruraux et la ville de Bukavu. Il a exprimé lors la visite de sa ferme de Kahinga dans la chefferie de Ngweshe en territoire de Walungu où plusieurs projets de développement sont encours.

C’est un espace vert dans cette ferme de Kahinga dans la chefferie de Ngweshe.D’un côté un champs de maïs qui fleurissent déjà et l’autre des vaches, chèvres ainsi que moutons broutent l’herbe.

Sur place plus 1 millions 500 milles arbres ont été plantés, et 15 milles autres mis en terre à Kamanyola.

Pour le notable Norbert Basengezi Katintima cette initiative a permis de régulariser les saisons et restaurer un bon climat en province du Sud-Kivu.

« J’ai pris trois grands cibles, c’était ici Kahinga, c’était Kamanyola mais aussi Mulume munene..Mulume Munene comme il y a beaucoup des vaches on fait seulement au tour de la ferme mais l’agro-foresterie c’est à Kamanyola avec les goyaviers qui aident à la fois la population et le changement climatique. Mais ici c’est vraiment c’est le micro climat qui se crée 1 528 00O arbres plantés.Quand vous êtes ici par rapport à l’autre coin vous voyez que le climat à changé,on était à 4 mois de saison séche maintenant on est revenu à 2 mois et demi de sécheresse et 9 mois et demi de pluie»

Pour la protection de l’environnement Basengezi Katintima appelle la population à s’engager dans l’agro-foresterie pour lutter contre la sécheresse

« Je crois que si tout le monde faisait ça le Kivu n’allait pas être un théâtre d’une saison séche…Comme il y a l’aspect démographique, je crois qu’on allait imiter les pays voisins comme le Rwanda au lieu de mettre n’importe quel arbre comme l’ecalyptus, cyprès et autres qu’on puisse penser à l’agro-foresterie »

Cette initiative intéresse l’institut Supérieur de développement rural de kaziba. Son directeur général renseigne que Kahinga est un model idéal pour techniciens en développement rural.

« Cette mission visait à voir quelles sont les opportunités la ferme nous offre pour appuyer la formation des futurs Techniciens (…) C’est une occasion de créer en eux un esprit de découverte des opportunités là où les autres ne voient pas d’opportunités »

Notons que cela fait plusieurs années que le changement climatique s’observe dans la province du Sud-Kivu avec comme conséquence la baisse des productions agricoles ainsi celles de l’élevage.