Actualité

Sud-Kivu : Le nouveau barème de prix du carburant,une pomme de discorde entre des transporteurs et pétroliers

Les taximans,motocyclistes et responsables des stations de carburant ne parlent pas le même langage autour du nouveau barème qui fixe à 2650fc le litre d’essence.
Si cela n’arrange pas les uns, pour d’autres c’est un pas d’avance.Car ce barème va contribuer à la réduction du prix de transport en commun.

Ils l’ont fait savoir ce lundi 18Avril 2022,deux jours après la fixation du prix de carburant par le ministère de l’économie en RDC.

Les transporteurs affichent leurs mécontentement autour du prix de carburant fixé par le ministre des hydrocarbures malgré la réduction telque c’était dans les jours passés.

Ils disent qu’en dépit de cela, ce nouveau barème piétine l’ordre selon lequel 1 litre de carburant doit être égal à 1$ actualisé au taux du jour, mais cela n’a pas été fait.

Ces motards et chauffeurs estiment que le ministère devrait encore revoir à la baisse ce barème pour leur faciliter la tâche.

Côté responsables des stations, faute de ce nouveau barème ils risquent de travailler à perte.

Pour eux l’instabilité du taux de change avec ce nouveau tarif risquent d’entraîner des faillites dans certaines stations de carburant.

L’un d’eux, gérant de la station Engen, propose au gouvernement de subventionner les pétroliers et payer les dettes qu’il doivent aux sociétés pétrolières pour leurs faciliter la tâche.

A noter que dans la zone Est, ce nouveau barème fixe à 2695 Fc 1 litre d’essence sur la pompe, 2600 Fc 1 litre de Gasoil et 2150 Fc 1 litre de Pétrole.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu