Environement

Sud-Kivu : Le PNKB rejette en bloc les allégations du rapport «Minority Rights Group International»

Le Parc National de Kahuzi Biega rejette d’un revers de la main le rapport «Minority Rights Group International»selon lequel certains éco-gardes auraient commis les violations des droits de l’homme sur certains pygmées.

Dans une mise au point tenue ce 11 Avril 2022,le Parc National de Kahuzi Biega indique qu’une plainte sera déposée et visera l’enquête et l’enquêteur lui-même

« L’ICCN/PNKB se réserve le droit d’initier des poursuites judiciaires contre Mr. Robert Flummerfelt et l’organisation MRG pour les allégations ci-haut citées qui ternissent l’image de marque du Parc et des efforts consentis par des FARDC pour le rétablissement de la paix en RDC en générale et du Sud-Kivu en particulier », a déclaré Hubert  Mulongoyi.

Et de poursuivre :

« Il est inconcevable et irresponsable qu’il y ait des cas de viol de 15 femmes Batwa dans la circonscription du Prix Nobel, le Docteur Denis Mukwege et que cela passe inaperçu par lui-même et ses services répandus à travers la communauté locale. Pourrait-il afficher un silence face à des abus des droits humains pour couvrir les écogardes et les militaires FARDC ? Est-il aussi complice ? »

Radio Télévision Ngoma ya Kivu