Politique

Sud-Kivu :Les avis divergent sur la destitution du gouvernement Ilunkamba

Après la destitution du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba, une divergence d’opinion des acteurs politiques en province se fait sentir.Pour les uns cette destitution est un nouveau vent pour la politique congolaise tandis que les autres parlent d’une violation de la constitution.

La ligue de jeune de l’UNC estime que cela annonce un nouveau vent dans la politique en RDC et pour le front commun pour le Congo cette  destitution fonce le Pays dans une nouvelle crise politique.

Pour le front commun pour le Congo, la déchéance du premier ministre est un acte qui n’a pas de soubassement ni juridique ni constitutionnel mais plutôt un acte politique.

Occasion pour Bernard Zagabe cadre du PPRD de  féliciter le premier ministre Ilunga pour sa loyauté à l’autorité morale Joseph KABILA et sa constance jusqu’au point d’être déchu comme un soldat au front avec arme à la main.

Il n’est jamais tard pour mieux faire réplique la ligue des jeunes de l’UNC. Les parlementaires n’ont fait qu’un exercice démocratique à savoir retirer la confiance à Sylvestre Ilunga.

Pour Héritier Ndjadi, c’est depuis 2ans rien de concret n’est visible sur terrain et c’est le temps d’appliquer alors le slogan le peuple d’abord qui  restait dans des oubliettes.

Pour rappel, 367 députés ont voté pour la destitution du gouvernement Ilunga, contre 7, 2 abstentions et un nul.