Sécurité

Sud-Kivu : les FARDC renforcent la sécurité des déplacés dans les hauts plateaux d’Uvira

Les forces armées de la RDC ont renforcé la sécurité autour des déplacés venus de différents villages dans lesquels deux milices notamment les Ngumino et les mai-mai s’affrontent deux semaines déjà.L’annonce est faite par le porte-parole de l’opération Sukola Sud Sud-Kivu le capitaine Dieudonné.

Ce renforcement de l’armée intervient après le déplacement massif des déplacés dans les villages de Kahololo, Rurambo et Bijojo dans les hauts plateaux d’Uvira

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka porte-parole Sukola 2 Sud Sud-Kivu, l’armée a pris toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser et canaliser les déplacés.
La situation est tendue depuis plusieurs jours dans les hauts plateaux d’Uvira, des groupes armés se réclamant communautaires s’affrontent dans les villages de Kahololo, Bijojo, Mukono dans le groupement de Lemera et Kigoma.

D’après l’armée, les militaires ont toujours mené les opérations de récupération des vaches volées par les groupes armés de toutes tendances confondues et les remettent aux propriétaires.
Et de préciser que l’armée reste impartiale et continue à traquer tous les groupes armés locaux et étrangers évoluant dans la zone.
Actuellement les déplacés ainsi que leurs bétails de la zone de conflit sont vers la zone sécurisée de la plaine de la Ruzizi précisément à Bwegera. Ces déplacés en majorité des femmes, des enfants et vieillards sont estimés à trois milles personnes.

Le commandement secteur opérationnel sukola2 sud Sud-Kivu demande aux autorités civiles et les agences humanitaires de venir en assistance de ces déplacés, mais aussi aux différents groupes armés de déposer les armes et se rendre pour répondre à l’appel du chef de l’État et commandant suprême des FARDC.

Laissez un commentaire