Environement

Sud-Kivu :«les hippopotames et des espèces aquatiques de la rivière Ruzizi,une opportunité pour le tourisme»(JM des zones humides)

Les habitants de la plaine de la Ruzizi invités à protéger les hippopotames et les autres espèces aquatiques des zones humides de cette partie de la province.Message lancé à l’occasion de la célébration de la journée des zones humides tenue à Kamanyola et Katogota le 02 Février 2022

A la limite entre le Rwanda, le Burundi et la RDC, Kamanyola et Katogota sont un sanctuaire de plusieurs espèces qui ne vivent que dans les zones humides.

Les Lacs Kivu d’une part,la rivière Ruzizi,les eaux thermales et tant d’autres,cet espace mérite une attention particulière de toutes les couches.

Pour valoriser ces espèces dont certaines vives les menaces permanentes des hommes, la société civile environnementale, le ministère du tourisme et l’ICCN se sont déplacés à Kamanyola.

Pour Josué Aruna,coordonnateur de la société civile environnementale,les hippopotames et d’autres espèces aquatiques doivent etre protégées.

De son côté, le directeur du PNKB Dedieu Byaombe appelle les autorités et les acteurs du secteur environnemental au renforcement de la sensibilisation des populations pour que ces derniers s’approprient la protection de ces espèces.

Coté gouvernement provincial, c’est un nouvel engagement pris pour la sauvegarde des zones humides. Alimasi Malumbi Matthieu ministre provincial du tourisme.

Cette journée a été célébrée sous le thème : agir pour les zones humides c’est agir pour l’humanité et la nature.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu