Actualité

Thambwe Mwamba a démissionné à la tête du Sénat.

alexis-thambwe-mwamba

Peu avant le début de la plénière convoquée ce vendredi 5 février au Sénat pour examiner les pétitions adressées individuellement aux 6 membres du bureau du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba a transmis au président de cette chambre, ses arguments au regard de la pétition qui pèse contre lui. In fine, Alexis Thambwe Mwamba a remis sa démission à la tête du Sénat ce vendredi 5 février. Le deuxième vice-président, le questeur et rapporteur et le questeur adjoint du Sénat ont démissionné quelques heures plus tôt, après la démission de la rapporteure adjointe Sona Kamitatu, intervenue hier jeudi 4 février.

Les sénateurs proches du Président de la République, Félix Tshisekedi, étaient décidés d’écarter Thambwe Mwamba à la tête du Sénat. Un “scénario concocté”, selon les sénateurs du FCC, pour déclasser au perchoir du Sénat tous 6 membres du bureau “non adhérents” à l’Union sacrée de Félix Tshisekedi.

Il y a eu au total 6 démissions parmi les membres du bureau Thambwe, tous individuellement visés par des pétitions portées par des sénateurs qui ont adhéré à l’Union sacrée de Félix Tshisekedi.

À la clôture de la session extraordinaire au Sénat le mardi 2 février, Alexis Thambwe, très proche de Joseph Kabila et l’un des dinosaures du FCC, avoué être prêt à quitter son fauteuil si les sénateurs le veulent. Pour lui, “nous sommes en démocratie. Il n’y a pas de poste à vie, ça n’existe pas. On a un mandat et si ceux qui nous ont donné le mandat decident de le retirer je partirai. J’ai un mandat et le jour où il prend fin je pars. Ce n’est pas la fin du monde”.

Laissez un commentaire