Actualité

Voici l’agenda du notable Norbert Basengezi Katintima au Sud-Kivu

Le notable de la province du Sud-Kivu,Norbert Basengezi Katintima est arrivé en ville de Bukavu ce dimanche 24 Octobre 2021en provenance de Kinshasa pour prendre sa deuxième dose de vaccin contre covid-19,participer à la clôture de l’année académique 2020-2021aux institutions d’enseignement supérieur à Kaziba et aussi échanger avec la notabilité et différentes couches sociales sur la paix,la sécurité et la préparation des élections en 2023.

Dans un entretien avec la presse locale au port Ihusi,le gouverneur horaire du Sud-Kivu et promoteur des institutions d’enseignement supérieur à Kaziba rassure qu’il vient compléter sa vaccination contre covid-19 et prêcher ainsi par exemple pour barrer la route à cette maladie

Également,le notable Norbert Basengezi Katintima ajoute qu’il va aussi assister à la collation des grades académiques aux premiers gradués de l’ISDR et l’ISP Kaziba le Jeudi 28 Octobre prochain.

«Je dois prendre mon deuxième vaccin,on nous a dit que la maladie a baissée,mais il faut avoir au moins les deux vaccins »

Et de poursuivre :

«Le jeudi 28,nous allons clôturer l’année académique à l’ISDR Kaziba, à l’ISP également ainsi qu’à l’UNIKAZ(…)Il y aura également collation des grades académiques pour les premiers gradués(….)On a commencé sous forme des jeux,aujourd’hui,on arrive au premier objectif,les gradués et en 2023 ça sera les licenciés,en 2025 les médecins»

Comme dans ses habitudes,le vice président honoraire de la CENI, compte rencontrer la notabilité et différentes couches sociales pour échanger sur différentes questions d’actualité dont la paix,la sécurité et aussi la préparation des élections qui pointent à l’horizon.

«Le troisième objectif,il est plutôt un objectif de routine,je vais échanger avec la notabilité sur la paix et la sécurité au Sud-Kivu,je vais voir le gouverneur,les députés et aussi nous allons parler élections,il faut que les gens commencent à s’y préparer, peut-être comme je viens de cette institution là,je suis beaucoup plus éveillé par rapport à beaucoup des gens.Il ne faut pas qu’on commence à courir derrière le temps en 2023»

Et de conclure :

«Cet échange portera sur quelques défis à relever et je crois qu’on va organiser à la fois avec les hommes politiques, avec la société civile, avec la FEC,avec vous les journalistes et toutes les couches sociales du Sud-Kivu»

Par Ghislain Watongoka et Loni Irenge Joël

Radio Télévision Ngoma ya Kivu