Actualité

Bukavu : La société civile et les mouvements citoyens exigent la suppression de la taxe RAM

La société civile dans sa diversité exige au gouvernement congolais la suppression de la taxe sur le Registre des Appareils Mobiles dite RAM.Cette structure citoyenne l’a exprimée ce mardi 8 février 2020 au cours d’un sit-in devant les bureaux des maisons de télécommunications de la ville de Bukavu.

C’est sous des coups de sifflets auréolés des chants de revendications que des acteurs sociaux se sont mobilisés tôt le matin devant le bureau de la maison Airtel, Vodacom et Orange ,

Sur leurs calicots on pouvait lire des messages comme :« Nous disons non à la taxe RAM, Non à l’escroquerie et l’arnaque de l’état congolais en collaboration avec les maisons de télécommunications…”

A cette occasion,Adrien ZAWADI président du bureau de coordination de la société civile forces vives précise que cette taxe n’a plus raison d’être car elle est inconstitutionnelle et n’a pas de contrepartie

«Chaque taxe a une contrepartie mais pour cette taxe n’a pas des contreparties et ça ne peut plus aller.Et donc ces maisons qui sont complices dans la perception de ces taxes puissent arrêter et que puissent remettre à la population l’argent déjà retenu»

Signalons que ces organisations de la société civile promettent une série d’activités citoyennes jusqu’à ce que RAM soit désactivé.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu