Actualité

Kelehe: le capitaine Saleh Bin Saleh Jérémie condamné à mort pour meurtre de Marie Anne Buhoro

Le tribunal militaire garnison d’UVIRA a condamné à mort le capitaine Saleh Bin Saleh Jérémie du bataillon spécial basé à Kalemie force Bendera pour meurtre sur sa concubine Anne Marie Anne Buhoro Bikere.Le verdict est tombé ce 11 février 2022 à Minova dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Reconnu coupable de meurtre de sa femme et dissipation des munitions, le capitaine Saleh Bin Saleh Jérémie a été condamné après un procès tenue au stade milles arbres de Minova.

Pour le tribunal militaire,l’incriminé est responsable du meurtre de cette activiste des droits de l’homme reconnu pour son travail de titan qu’elle réalise.

En lisant ce verdict, le juge président a demandé l’indulgence de la population de ne pas voire comme si cet indiscipliné a fait ses erreurs que pour cette raison d’autres militaires FARDC soient vus comme ennemi à la population.

Une satisfaction de la part de la population de Minova qui salue cette condamnation.

Selon la société civile du milieu, la population a exprimé sa joie vu que ce procès avait un caractère pédagogique.

Elle a demandé de ce fait que ce procès ne soit pas une manière de distraire comme on pouvait l’entendre des oreilles de certains observateurs mais qu’elle soit la vraie justice.

La société civile de Minova rajouté que la population a émis les vœux de ne plus jamais dans son histoire revoir ce condamné avec une arme et l’habit de Fardc.

Anne-Marie Buhoro est décédée dans la nuit du 28 au 29 janvier des suites des balles tirées par son époux après une dispute. Les audiences se sont tenues à Minova dans la province du Sud-Kivu durant 4 jours.

Saleh Bin Saleh devra également payer l’équivalent en francs congolais, de la somme de 25.000 $ pour dommages et intérêts.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu