Actualité

Bukavu/Préparatifs de l’arrivée du roi des Belges:Bonne volonté ou saupoudrage ?(Réflexion)

A quelques jours de l’arrivée du roi des Belges à Bukavu, plus d’un observateur constatent une certaine hypocrisie des autorités dans les préparatifs de son arrivée.Des nids des poules qui jonchent les routes sont colmatés, les travaux d’entretien et de lutte contre l’insalubrité s’intensifient. Une manière selon eux,pour les autorités de saupoudrer les invités avec un semblant de développement.

Depuis l’annonce de l’arrivée du roi des belges dans la ville de Bukavu, une hypocrisie totale est remarquée dans le chef de nos autorités, cette hypocrisie est témoignée par le réhabilitation à l’improviste de l’itinéraire que va emprunter la délégation du souverain des belges.

Depuis l’aéroport de Kavumu,où va atterrir son avion le gouvernement provincial a effectué des visites et des travaux des réparations de la piste et de la peinture dans le salon d’accueil.

l’hypocrisie de nos autorités se fait encore une fois remarquée sur la route Kazingo,des travaux de réhabilitation du tronçon routier en délabrement depuis plusieurs années ont été amorcés à la grande vitesse par ces mêmes autorités qui se disputent la paternité de travaux entre le projet dit de 100 jours et les gouvernements provincial.

La suite de l’hypocrisie sur la route est observée par les travaux de réparation des nids de poule par l’Office de Voirie et Drainage partant de l’entrée de la ville de Bukavu, passant par la place de l’indépendance,feu rouge, ISP, place de la Paix jusqu’à Panzi où l’OVD est entrain de colmater les nids des poules à travers un où deux carreaux des couches d’enrobé.

A cela s’ajoutent les édifices peints de nouveau, la place de la paix par exemple l’on observe de peintres, pinceaux à la main entrain de peindre de nouveau les calicot des maisons de télécommunications.

Au chapitre de la salubrité, depuis l’annonce de l’arrivée du roi des belges,les cantonnier sont visibles sur l’axe routier de l’itinéraire du roi des Belges entrain de balayer pour donner une nouvelle image de la ville de Bukavu.

un gros camion de l’armée circule dans la ville pour évacuer les épaves de véhicules sur la chaussée.

Et des messages de bienvenue aux couples du souverain des Belges sont déjà sur la place publique

Comme si cela ne suffisait pas la mairie de la ville a également annoncé une série de mesures jugée inadaptée par certains acteurs sociaux,

Des mesures allant de l’interdiction des marchés, circulations, et parkings sur l’itinéraire du roi des Belges.

Le pauvre Bukavien vivant au taux du jours ne va-t-il pas mangé car le roi des belges et dans la ville s’est interrogé un chauffeur rencontre à la place de la paix, pour lui, la majorité de la population vivant au taux du jour mérite d’aller chercher le pain quotidien même à la présence d’un invité de marque.

les analystes jugent hypocrite et malsain ce comportement des autorités au niveau provincial qui n’attendent que l’arrivée d’un invité de marque pour donner l’impression que tout va bien, dans une province ou l’insalubrité, l’insécurité fait battent leurs plein.

ils estiment que l’amour de la patrie exige que la volonté politique soit mis en œuvre au quotidien afin de réhabiliter les routes, garder la ville salubre et améliorer le vécu quotidien de la population chaque jour, et ainsi ne pas faire semblant du développement mais plutôt développer la province.

Le roi des belges est attendu dans la ville de Bukavu le dimanche 12 juin prochain,pour une visite à l’hôpital de Panzi où il va rencontrer le prix Nobel de la paix 2018, le docteur Denis Mukwege et un échange avec la communauté belge à iitea Kalambo.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu