Education

Gratuité de l’enseignement : La Banque Mondiale promet d’appuyer l’IGF pour intensifier ses actions de contrôle

La présidence de la République, la Banque Mondiale et l’Inspection  Général des Finances (IGF) ont tenu ce jeudi 04 février 2021 une réunion  sur la gratuité de l’enseignement en République démocratique du Congo.

D’après la cellule de communication de l’IGF, la délégation de la Banque mondiale conduite par Guillemette Jaffrin a demandé à ce service rattaché à la présidence de présenter les principales conclusions du contrôle de la gratuité, des mesures correctives et un plan d’actions pour  l’assainissement financier de l’enseignement.

Par ailleurs, elle a félicité l’IGF qui avait relevé le détournement dans le secteur de l’enseignement et a promis un appui pour intensifier ses actions de contrôle.

Le directeur national du Service de contrôle de la Paie des Enseignants (SECOPE)et l’Inspecteur Général de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, ont été arrêtés, en attendant le procès, d’après la même source.

Pour rappel, la Banque Mondiale a suspendu un financement de 100 millions de dollars en faveur de la gratuité de l’enseignement en RDC après des révélations de fraudes. 
 
En juin dernier, elle avait approuvé un financement de 800 millions de dollars pour soutenir la gratuité de l’enseignement primaire en RDC, un des grands projets du président Félix Tshisekedi, lancé en septembre 2019.

Laissez un commentaire