Actualité

Insécurité à Kamanyola : Des habitants haussent le ton

La situation est tendue depuis la matinée du lundi 3 octobre à Kamanyola dans la plaine de la Ruzizi. Pour cause un militaire a été lynché par les habitants après braquage d’un changeur de monnaie de la place blessé de suite de cette opération des bandits armés.
L’incident malheureux s’est déroulé la nuit du 02 au 03 Octobre 2022.

Selon les sources sur place, un changeur de monnaie a été blessé par des hommes armés dans la nuit du dimanche à ce lundi. Ayant initié une patrouille, les jeunes sont tombés sur un militaire qu’ils ont d’abord tabassé et puis brûlé vif.

A en croire Joséphine Mutoto, présidente de la société civile de Kamanyola un échangeur a été visité par des bandits armés qui l’ont tiré une balle dans le ventre et sur le pied.
Joséphine Mutoto ils ont emporté même une importante somme d’argent.

Et c’est à la recherche de ces présumés malfrats que les patrouilleurs sont tombés en tenue civile qu’ils ont d’abord tabassé avant de le bruler vif.

A la société civile d’ajouter que le militaire soupçonné n’était même pas armé.

De son côté, Wendo Kyalangaliwa, responsable de la jeunesse de Kamanyola, appelle les autorités à prendre des mesures pour prévenir ces genres d’incident dans cette partie de la province.

Contacté à ce sujet, le chef de la cité de Kamanyola Papy confirme cette information.

Pour ce dernier, il y a un changeur de monnaie qui a été visité par les bandits armés. Malheureusement la population accuse les militaires.

Pour cette autorité locale, on ne peut pas préciser que ce sont les militaires. Malheureusement les habitants ont lynché un militaire dans des circonstances obscures.

Une situation qui handicape le trafic entre Bukavu et Uvira à cause de cette tension à Kamanyola depuis la matinée du lundi dernier.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu