Politique

RDC: Ce qu’il faut savoir du président du bureau définitif de l’assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia

Après avoir dirigé le bureau d’âge de l’assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia Pwanga est élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale, au cours de la plénière de ce mercredi 3 février consacrée à l’élection des membres du bureau définitif de la chambre basse du Parlement. Il a été élu avec  389 voix sur 460 votants. L’on a aussi enregistré 69 bulletins nuls, 8 abstentions.Il succède ainsi à Jeanine  Mabunda, destitué le 10 décembre 2020.

M. Mboso se donne comme objectif la lutte contre la pauvreté de la population et la promotion d’un état de droit où l’égalité de liberté est garantie à tous. 

Il promet aussi la collégialité, la proximité et la transparence durant son mandat. Maintenir et garantir la prospérité des tous élus dans l’exercice de leur fonction et promouvoir l’égalité de genre, le respect de la Constitution et le règlement intérieur sont aussi parmi ses promesses.  

Cette élection n’est pas une surprise parce que Christophe Mboso était candidat unique à ce poste. Ses concurrents ayant été disqualifiés.

Le bureau dirigé par Mme Jeanine Mabunda a été destitué à l’issue d’un vote consécutif à une pétition initiée contre ses membres.

Le bureau été accusé  par les pétitionnaires de :

l’opacité dans la gestion des finances

du mépris à l’égard de la plénière, organe suprême de l’Assemblée nationale

des violations répétées de la constitution et du règlement intérieur.

Portrait 

Candidat unique à l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia est le nouveau président du bureau de l’Assemblée nationale. C’est d’ailleurs lui-même qui a conduit ce processus en tant que président du bureau d’âge depuis la déchéance de Jeannine Mabunda en décembre dernier. 

Le député de 78 ans est présenté comme candidat de l’Union sacrée, choix approuvé par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi. 

Diplômé universitaire en science politique, économique et sociale, Mboso Nkodia traîne une riche expérience politique depuis 1977 quand il est élu député national dans le district du Kwango. 

Membre de plusieurs commissions parlementaires jusqu’en 1990, ce chevronné de la vie politique congolaise occupe plusieurs fois les fonctions de ministre, allant des Mines au Portefeuille passant par l’Energie et Affaires Foncières, Agriculture, Santé publique, Travail et Prévoyance sociale ainsi que Sport et Loisirs. 

Après son exil 1997, Mboso N’Kodia renoue à partir de 2003 avec la politique. Il est alors sénateur du Parlement de transition, puis député nationale élu de Kenge entre 2006 et 2011. Membre du FCC-Union Sacrée, Christophe Mboso est secrétaire exécutif du regroupement politique ABCE qui compte 12 députés nationaux


Avec radiookapi.net