Actualité

RDC: Les Notables Norbert Basengezi Katintima et Bahati Lukwebo pour la paix et l’unité au Sud-Kivu

Soucieux de la paix et du développement de la province du Sud-Kivu,le notable Norbert Basengezi Katintima appelle la population au calme et à la promotion de la paix pour le décollage du Sud-Kivu.Il l’a exprimé en réaction aux rumeurs disant qu’il serait parmi ceux qui préparaient une déclaration pour salir l’image du présent du sénateur Bahati Lukwebo.

En séjour au Sud-Kivu pour assister au deuil au sein de sa famille,le notable Norbert Basengezi Katintima,se dit étonné de voir son nom cité par des personnes de mauvaise volonté alors qu’il prône depuis plusieurs mois pour la tenue du dialogue pour la paix et la réconciliation au Sud-Kivu.

«Chers frères et sœurs,je suis étonné de voir des messages qui circulent sur Facebook que nous sommes entrain de monter les députés nationaux et les députés provinciaux pour faire une déclaration contre mon frère le président du sénat,je voudrais dire que ça m’attriste parce-que d’abord je cherche la paix et l’unité de nous tous ce dernier temps si vous suivez toutes mes déclarations, ensuite je suis en deuil, avant de quitter Kinshasa,j’ai dit au-revoir à mon frère le président du sénat pour dire que je venais de perdre un grand frère,un ami et mais aussi le beau-père de l’honorable Prince et il m’a présenté des condoléances»

Pour le notable Norbert Basengezi Katintima, l’heure est à l’unité pour le bien du Sud-Kivu et non aux manipulations et divisions qui ne profitent pas à la province.

«Aujourd’hui,c’est pour moi une surprise,moi je suis à Kaziba,on dit que je réunis les députés provinciaux pour faire une déclaration contre lui, je réunis les députés nationaux,ce que je suis un avion volant pour être à la fois à Kaziba, à Bukavu et à Kinshasa,je nous invite à éviter ça à 4 jours de la Noël,vous voudriez donc qu’on m’enterre le même jour que mon frère,ce n’est pas humain»

Le Notable Norbert Basengezi Katintima accorde ensuite son pardon aux auteurs des ces faux montages et les appellent à se repentir pour contribuer au développement du Sud-Kivu

«Je pardonne à ceux-là qui ont ces mauvaises intentions,je viens de parler avec mon frère Bahati qui vient de Kampala,qui ne connait rien de tout ça selon ce qu’il vient de me dire,vous les diviseurs commun, nous sommes à quatre de la naissance de Jésus,faites tout pour vous repentir,nous allons bâtir un Kivu fort»

Pour le notable Norbert Basengezi Katintima, l’heure est à l’unité pour le bien du Sud-Kivu et non aux manipulations qui ne profitent pas

«Ce n’est pas à tout moment quand arrive même pendant le deuil,que vous faites ces faux montages, ça ne passe pas,même la population qui nous a vue pleurer ne vous le pardonnera pas,mais moi je vous le pardonne déjà»

En réaction,le président du sénat Bahati Lukwebo,dit ne pas être au courant de ces messages et condamne cette mauvaise pratique

«C’est maintenant que je découvre ce brûlot de mauvais goût. Toute la nuit j’étais dans les avions en passant par Kampala en Uganda. Mon avion vient juste d’atterrir. Je ne connais rien de tout ceci car toute la journée d’hier je l’ai passée avec les ugandaises et même les deux dernières soirées en dîner.Avant hier lundi j’étais parti à 300 km de Kampala à Mbarara. Avec ça ai-je le temps de verser dans des complots de bas étage. Je suis surpris de votre conclusion.Pour étayer mes propos je vous envoie quelques images de lundi et mardi»

Et de poursuivre :

«Suite à mes multiples occupations, je ne suis plus en mesure de suivre ce qui se passe dans les réseaux sociaux, sauf lorsque quelqu’un m’alerte comme vous veniez de le faire avec amour.Joyeux Noël.Modeste BAHATI LUKWEBO Oyomole nyomeke !»

En somme,le notable Norbert Basengezi Katintima profite de occasion pour souhaiter un joyeux Noël de paix à la population du Sud-Kivu

«Je ne veux pas que Noël se passe d’une façon troublée dans mon cœur,dans mon entourage,dans ma famille et même dans la province, que ça soit Noël de la paix,parce que Jésus est le prince de la paix, Dieu vous pardonne vous tous amen »