Environement

Sud-Kivu : Les noyaux territoriaux de la société civile de Kabare et Kelehe plaident pour la protection du PNKB

Les acteurs de la société civile noyaux territoriaux de Kabare et Kalehe demandent à la hiérarchie militaire du Sud-Kivu d’accélérer avec les opérations de traque des malfrats dans le Parc National Kahuzi Biega(PNKB) et partout dans les deux territoires ainsi que la prise en charge des éléments FARDC et son équipement afin de protéger le patrimoine du PNKB. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration conjointe rendue publique ce jeudi 23 décembre/2021 et dont copie nous est parvenue.

Ils disent être consternés par la destruction du PNKB par les hommes en armes non autrement identifiés.

Ces acteurs de la société civile noyaux territoriaux de Kabare et Kalehe s’indignent contre des cas de pertes en vies humaines enregistrés dans ces coins et des pillages en répétition dans les limites du PNKB avec le groupement d’Ihembe, Kalonge et Bitale sur la RN3.

C’est pourquoi, ils souhaitent voir le gouvernement central disponibilisé les terres riveraines du PNKB en faveur des familles du peuple autochtone et leur prise en charge.

Occasion pour Delphin Birimbi,président du cadre de concertation territorial de la société civile de Kalehe d’appeller les autorités à s’investir pour la protection de ce patrimoine mondial en danger.

En somme,ces acteurs sociaux invitent ceux qui garderaient les armes et des groupes armés actifs dans les deux territoires à les remettre auprès des services de sécurité et rejoindre PDDRC-S pour contribuer à la stabilité des entités.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu