Environement

RDC:Un regard sur le livre « SOS,la désertification annoncée du Kivu Montagneux»du notable Norbert Basengezi Katintima

Les gouvernants,la population et les organisations internationales doivent intervenir pour barrer la route à la désertification du Kivu. Cet appel est du notable Norbert Basengezi Katintima dans son ouvrage :« SOS,la désertification annoncée du Kivu Montagneux»,une œuvre produite par le notable Norbert Basengezi Katintima quand il était le deuxième vice président de la Commission électorale Indépendante(CEI) entre 2003 et 2006.La Rédaction de la RTNK vous propose l’économie de cet ouvrage.

Après avoir fait le tour de la majeure partie du Kivu,le notable Norbert Basengezi Katintima s’est engagé à alerter sur le risque de désertification et les pistes de solutions à ce problème qui pointe à l’horizon si rien n’est fait.

Dans cet ouvrage, le gouverneur honoraire du Sud-Kivu précise que la désertification du Kivu est annoncée depuis septembre 1976 après plusieurs études menées par des chercheurs sur la baisse progressive des pluies et l’élévation de la température depuis 15 ans dans les contrées autour de Bukavu.

Et d’ajouter que le processus de désertification du Kivu montagneux a commencé d’une manière douce depuis 1989, il sera irréversible à partir de l’an 2010 si rien n’est fait comme les interventions ponctuelles.

Face à cette situation,le notable Norbert Basengezi Katintima dans cet ouvrage propose des sensibilisation de la population pour qu’elle comprenne le système de désertification pour mieux prévenir.

Au gouvernement,dans sa planification :« d’organiser une action efficace et responsable en la budgétisant suivant les sites prioritaires les plus atteints et qui menacent l’équilibre général de la RDC et de la sous région»

Aux parlement de se pencher sur les dispositions légales devant régir la RDC en matière écologique et énergétique en réadaptant les lois aux situations et besoins actuels.

Et aux amis de la RDC,soucieux de lutter avec nous contre la désertification de l’Est de ce Pays dont les signes avant coureurs sont visibles: « créer une chaîne de solidarité en vue de mener des études pour reboiser le Kivu, l’lturi et le Nord-Katanga qui sont les contrées les plus menacées»

En somme,le notable Norbert Basengezi Katintima invite les parties prenantes à effectuer :« des interventions ponctuelles,comme le reboisement ainsi que d’autres techniques de lutte anti-érosive, retardent cette évolution néfaste. Elles peuvent réduire ce risque si elles sont menées intensivement d’une façon globale sur l’ensemble de la contrée»

Radio Télévision Ngoma ya Kivu