Education

Sud-Kivu: Cacophonie au collège provincial des étudiants !

Cacophonie au sein du collège provincial des étudiants du Sud-Kivu après l’élection d’un nouveau porte-parole en remplacement de Didier Kusimweragi.Le porte-parole provincial adjoint et nouveau porte-parole de l’UOB se disputent l’intérim à ce poste et tentent de mettre de mettre à côté Didier Kusimweragi.

Selon ces membres du collège des étudiants du Sud-Kivu, ils s’appuient sur l’article 38 de leur charte qui stipule qu’une fois le mandat du porte-parole expire dans son institution, il n’engagera point le collège.

« Nos textes disent que quand un porte parole des étudiants perd sa qualité dans son institution,il perd automatiquement son poste au collège provincial des étudiants et le porte parole adjoint assure l’intérim jusqu’à la fin du mandat» indique Chimusa Lwabanji est porte-parole provincial adjoint des étudiants du Sud-Kivu.

Contacté par la RTNK, le porte parole incriminé,Didier Kusimweragi s’est réservé de tout commentaire.

Entre-temps,le nouveau porte-parole élu de l’UOB réclame à son tour le poste de porte-parole provincial. Mutesa Alfred laisse entendre que ce porte est de droit de son institution jusqu’à la fin du mandat de Didier Kusimwiragi.

Dossier à suivre