Actualité

Sud-Kivu :« Il y a pas plus fort au monde pour résoudre les conflits que le dialogue»Norbert Basengezi Katintima

Soucieux de la restauration de la paix et le développement de la province du Sud-Kivu,le notable Norbert Basengezi Katintima propose la tenue d’un dialogue pour trouver des solutions aux problèmes qui gangrènent la province du Sud-Kivu.

Dans un message dont copie nous est parvenue,le notable Norbert Basengezi Katintima invite les autorités,les notables,les communautés et la population du Sud-Kivu à l’unité, l’amour pour barrer la route aux conflits et sauver des vies en danger dans plusieurs territoires de la province.

Nous vous proposons l’intégralité du message de paix du gouverneur honoraire du Sud-Kivu,le notable Norbert Basengezi Katintima.

«Chers amis

Que sommes-nous devenus comme députés,mnistres,notables et autres enfants de cette province du Sud Kivu?

Pourquoi à travers les réseaux sociaux nous ne faisons que nous entremanger ?

Pourquoi ne pas convoquer des réunions du genre vérité et réconciliation pour voir si peut-être si l’on peut encore sauver quelques vies humaines dans ces territoires meurtries ?

Ça devient un peu trop cette histoire de Babembe, Banyamulenge,Bafuliru,Banyindu,Bavira et Bashi tués un peu partout.

Maintenant ce qui se passe à Kalehe et même Bukavu,ça n’a jamais été élucidé.

En nous taisant beaucoup,nous ne nous aidons pas nous-mêmes, nous n’aidons pas notre province ,ni notre Pays.

Qui peut convoquer ça ?

Notre gouvernement,nos élus en y associant la société civile et les confessions religieuses…

Où se tiendrait la Reunion?

A Uvira avec délégation à Baraka,Minembwe et Itombwe pour l’axe Sud et Kalehe et Bukavu pour l’axe Nord.

Ca devient trop et c’est aux leaders de prendre le torreau par les cornes pour fustiger ça .

Ensemble et Unis,nous seront forts.Sinon ,il y a beaucoup de nos frères en errance et nous parlons en leurs noms ici à Kinshasa.Comment ces déplacés et ces sans abris vont-ils fêter la bonne année?

Faisons une rencontre du genre le dialogue Inter-Kivutien de 2008.Nous,enfants du kivu,ensemble, nous avons parlé pendant 8 jours et ça nous a fait respirer jusqu’en 2013.

Je sais que ce message ne va pas arriver partout et ne va pas plaire à certains d’entre nous,mais le rôle des leaders,c’est de montrer la voie à suivre par la population.

Il y a pas plus fort au monde pour résoudre les conflits que le dialogue.

Je nous interpelle parce que nous avons toutes les ressources humaines pour nous réunir.

Nos amis de la communauté internationale peuvent aider par leur expertise et les moyens logistiques pour que nous ne devenions pas un autre Beni ou un autre Ituri.

Je vous souhaite une bonne méditation,des amendements même à cette proposition ayant comme seul objectif la paix et le développement de chez nous.

Joyeux Noel et Bonne année à ceux qui dorment chez eux et beaucoup d’espoir de la Paix à ceux la qui errent partout à Fizi,Uvira,Itombwe Minembwe, Bibokoboko Karasi,Numbi Ziralo et partout ailleurs.

Levons-nous pour approcher 2022 plutôt dans nos fermes ,dans nos plantations,dans nos boutiques et marchés ,dans nos écoles, dans nos hôpitaux,dans nos églises sans la peur au ventre.

Bâtissons ensemble.
Sinon,nous ne laisserons rien à nos enfants sauf nos conflits.

Encore Joyeux Noël et Bonne année de dialogue ,de reconstruction et de savoir vivre ensemble.

Aimons-nous tous ,personne au monde ne dort sur 2 matelas, personne n’a envoyé une invitation à Dieu pour choisir sa tribu (Mandela).

Fait à Kinshasa le 11/12/2021 Norbert Basengezi Katintima.»

Radio Télévision Ngoma ya Kivu