Politique

Sud-Kivu : La dynamique des femmes plaide pour leur implication dans la gestion de la chose publique.

Les femmes des organisations de la société civile et membres des partis politiques du Sud-Kivu, réunies au sein de la Dynamique des Femmes de la RDC brisent le silence par rapport à la situation politique qui prévaut ce temps-ci en RDC.Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 18 décembre 2020 ces femmes expriment leur mécontentement face à ce qu’elles qualifient des  scènes qui se sont passées à l’assemblée nationale et suggèrent que les responsables directs de ces actes soient poursuivis en justice.

Ces Femmes rappellent qu’elles avaient salué la désignation de leur collègue à la tête du bureau de l’assemblée nationale mais regrette de constater son éjection de ce poste quelque temps plus tard.

Elles sollicitent l’implication personnelle du chef de l’Etat pour la promulgation au cours de l’année 2021 de la loi portant modalité applicables aux droits de la femme ainsi que la parité conformément aux prescrits de l’article 14 de la constitution mais également les engagements pris par la République relatif au droit de la femme.

Les femmes du Sud-Kivu demandent au Président de la république d’user de son influence pour que le prochain bureau de l’assemblée nationale soit chapeauté par une femme.

Notons que dans cette déclaration,ces femmes ont suggéré au chef de l’Etat de faire de ses priorités la sécurité,la santé, l’éducation et l’environnement au cours de l’année 2021tenant compte de leurs recommandations.