Politique

Sud-Kivu :Le Bureau de Coordination de la Société Civile s’exprime sur les élections prévues en 2023

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du sud Kivu demande au gouvernement national de prévoir des lignes budgétaire pour financer les élections de 2023, de restaurer les systèmes de deux tours pour les élections présidentiel et de garder le système de seuil électoral dans l’organisation des futures élections.La vice-présidente de la société civile l’a dit dans un point de presse tenue à Bukavu.

Des propositions ressorties dans la note de plaidoyer au sujet de réformes électorales en discussion à l’assemblée nationale. Le bureau de coordination de la société civile propose le maintien de 13 membres de la plénière de la CENI, la suppression de la notion de suppléance pour permettre la bonne représentativité de la population.

A cet effet, madame Néné Bintu vice-présidente de la société civile pense qu’il est impérieux de restaurer le système électoral à deux tours et la démission du président 3 mois avant l’organisation des élections s’il est candidat à sa propre succession

La société civile demande à l’assemblée nationale à ne pas toucher les dispositions légales par rapport à la nationalité car cela risque de replonger le pays dans de crise aux conséquences imprévisibles.

Enfin la société civile demande l’actualisation de fichier électoral pour prendre en compte les milliers de nouveaux majeurs en perspective des élections de 2023 et élaguer le décès après audit.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu