Politique

Sud-Kivu: Le PANADER exige le consensus avant la tenue des élections prévues en 2023

Le PANADER exige un consensus entre parti au pouvoir, l’opposition,l’ église ainsi que la population avant les prochaines échéances électorales en RDC. C’est parmi les grands messages de l’autorité morale dudit parti Jean Marie Bulambo Kilosho, ce samedi 23 Juillet 2022 à son arrivé en ville de Bukavu.

Munies d’effigies et drapeaux du PANADER, c’était une marée humaine qui s’est présentée sous des pas de danse du port des établissements Silimu jusqu’à la place de l’indépendance pour suivre le message du président du PANADER.

Dans son adresse à la population, Jean Marie Bulambo Kilosho souhaite qu’il y ait une révision de la commission électorale indépendante, la cours constitutionnelle et la loi électorale car sont là les éléments qui départagent les citoyens en cette période pré-électorale.

Pour lui, une voie médiane pour la sécurisation des élections s’avère importante afin qu’il y ait des élections transparente et crédible.

A lui réaffirmer son appartenance au Front Commun pour le Congo, plateforme chère au président honoraire de la RDC Joseph Kabila.

D’une pierre deux coups, Jean Marie Bulambo Kilosho s’est dit touché par la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Il pense qu’il doit y avoir une main noire autour des affrontements entre le M23 et les FARDC. Ce qui nécessite que les gens se mettent au tour d’une table pour une résolution pacifique des conflits qui opposent le Rwanda et la RDC.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu