Réligion

RDC: Ce qu’il faut savoir de l’historique de la CELPA

La 5ieme Communauté des Églises Libres Pentecôtistes en Afrique (CELPA), célèbre son centenaire du 11 au 14 Août 2022 à Kaziba. Occasion pour la RTNK de proposer les différentes dates importantes de cette communauté pionnière de l’implantation de l’église protestante en RDC.

C’est en 1922, sous l’impulsion des missionnaires norvégiens réunis au sien du ministère Norwegian Free Church Mission, que les pasteurs Barrat et Lévi Péthrees, avaient envoyé la première expédition composée du Suédois Axel B. Lingren et du couple norvégien Gunnerius Tollefsen accompagné de Hanna Veum août 1921.

Cette équipe missionnaire scandinave (Suède et Norvège) a bénéficié de l’expérience du Norvégien Tollefsen qui avait évolué auparavant comme missionnaire à Luebo en collaboration avec la Mission presbytérienne américaine au Congo.

Sous la direction de Tollefsen, le message pentecôtiste s’est propagé de Kaziba à Chiburhi Luwindja en (1934), Kalambi (1941), parmi le peuple Rega, Nyamibungu (1949), Ibula (1949), Bideka (1950).

Ce n’est qu’en 1956 que la mission amorça ses activités dans le chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à Bagira.

Au cours de l’année 1970, les musulmans du Maniema furent ciblés par la CELPA comme objectif de conversion. Kasongo fut conquis dès 1974 et la ville de Kindu en 1976.

Après un travail de grande envergure dans la province du Sud-Kivu et du Maniema, la mission CELPA s’investit également dans la Province-Orientale à partir de 1980 après une prospection faite par Songa Bulaya et le couple Unni et Werner Haugen

À partir de la Province-Orientale, il fut facile d’étendre le travail à l’Équateur (1986). Le bastion de Kinshasa ne fut attaqué qu’en 1987 suite à une décision de la conférence de CELPA qui eut lieu la même année.

Enfin, elle évangélisa le Katanga seulement en 1995. De nos jours, les deux Kasaï, le Bas-Congo, ainsi que le Bandundu, sont en voie de conquête par la CELPA.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu