Sécurité

RDC/Entrée des troupes Burundaises : La NDSCI exprime sa désolation

La NDSCI fustige l’entrée des troupes burundaises sur le sol congolais pour soutenir la lutte contre les groupes armés dans l’Est de la RDC. Cette structure citoyenne l’a exprimée dans une déclaration dont copie nous est parvenue ce mardi 17 Août 2022. Dans cette déclaration, la NDSCI dénonce l’implication des certains pays de l’EAC dans l’instabilité de l’Est de la RDC.

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI), indique que les ces troupes étrangères viennent accentuer le problème au lieu de le résoudre, car ajoute-t-elle , ces dernières se retrouveraient sur le sol congolais directement ou indirectement depuis plusieurs années. Une situation qui favorise la persistance des groupes armés qui endeuillent la population.

«La plupart de ces armées annoncées et attendues dans le cadre de l’EAC se trouvent déjà sur le sol congolais depuis plusieurs années soit directement en appui aux différents groupes armés crées, nourris et entretenus par ces mêmes pays afin de maintenir le chaos dans le seul but de continuer à tirer les bénéfices du pillage de nos ressources minières»

Occasion pour Jean-Chrysostome Kijana, president de la NDSCI d’appeler le gouvernement congolais et le président de la République à améliorer les conditions des forces de sécurité, ceci pour sécuriser la population et non dépendre des forces étrangères.

Ainsi la NDSCI exprime son soutien aux FARDC qui se sacrifient pour protéger l’intégrité du territoire national.

Signalons que dans sa lettre ouverte du 17 Juin 2022, adressée au chef de l’État,cette structure citoyenne avait exprimé son rejet de tout accord autorisant le déploiement sur le territoire national des nouvelles troupes étrangères sur le sol congolais.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu