Actualité

Sud-Kivu/Grève des agents de l’ordre judiciaire:PPI alerte sur les conséquences

l’organisation de défense des droits de l’homme Partenariat pour la protection intégrée PPI,lance un cri d’alarme au gouvernement congolais enfin de prendre en cause la persistance de la Greve des agents et fonctionnaires de l’ordre judiciaire au Sud-Kivu car les justiciables et personnes en détention préventives sont en danger. Dans un communiqué de presse rendu publique ce weekend dans la ville dont copie nous est parvenue, cette organisation craint que cette situation ne soit à la base de beaucoup des conséquences dont le soulèvement des détenus voire des évasions.

Dans ce communiqué de presse, l’organisation Partenariat pour la Protection Intégrée déplore le fait que depuis le début de la grève des agents judiciaire en date du 06 septembre dernier, plus de 95% des causes sont renvoyées dans les quelques juridictions ou il ya un semblant de tenue d’audiences, étant donné qu’il n’y a que le greffier titulaire ou le divisionnaire qui est appelé à siéger seul.

Cette organisation indique que ses enquêtes menées sur le terrain font état de l’augmentation de nombre des détenus les cachots, amigos et prisons de la province du Sud-Kivu et cette situation risque d’impacter de plus en plus sur l’alimentation, le médicaments et les conditions de détention en général qui laissent déjà à désirer

Face à cette situation,le PPI demande au gouvernement congolais de trouver des solutions en tout ou en partie aux revendications des agents et fonctionnaires de l’ordre judiciaire en grève afin de permettre la reprise effective des activités.

Pour rappel c’est depuis 06 Septembre 2021 que ce mouvement de grève ait commencé au parquet, ces agents et fonctionnaire de la juridiction en province demandent l’amélioration des conditions de leur travail.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu