Actualité

Sud-Kivu: La journée du travail placée sur l’amélioration des conditions salariales

Les travailleurs de la province du Sud-Kivu martèlent sur le respect du Salaire Minimum inter Professionnel et demandent à l’Assemblée et au gouvernement provincial de mettre fin à leur conflit qui bloque le développement de la province.

Des travailleurs des secteurs publics et privés réunis autour d’une table ont tous reflechis sur l’amélioration de leurs conditions salariales en se basant aux textes du pays.

Pour eux, le gage d’un avenir meilleur réside sur le respect du SMIG (Salaire minimum interprofessionnel) fixé par le gouvernement congolais d’une part et l’accord de Mbudi pour une autre catégorie des travailleurs.

Pour l’intersyndical,le tout passe par la création d’un cadre permanent consultatif pour débattre sur des problèmes des agents, le payement des salaires décriés çà et là pour y parvenir.

Toutefois, ils ont déposé un cahier de charge dans lequel ils demandent au gouvernement provincial et à l’assemblée de se mettre ensemble et de définir les mécanismes pour un nouvel élan de la province.

Face à toutes ces revendications, le gouverneur Théo Ngwabidje a recommandé aux travailleurs un sens patriotique en contribuant à la maximisation des recettes en payant les impôts.

Pour rappel, c’est le thème promouvoir l’emploi et le travail décent dans un monde en mutation que la journée a été célébrée.

Laissez un commentaire