Sécurité

Sud-Kivu: OBAPEG RDC déplore la présence des barrières illégales sur l’axe Kitutu-Mapale-Lugushwa

Le mouvement citoyen Observatoire d’Action Parlementaire et Gouvernementale fustiger la présence des barrières illégales entre Kitutu et Mapale-Lugushwa en territoire de Mwenga. Cette structure citoyenne l’a exprimée dans une lettre adressée au ministre provincial de l’intérieur. Ceci pour dénoncer la perception des taxes illégales par des personnes qui se nomment « volontaires ».

Dans cette lettre, OBAPEG RDC dénombre 8 barrières notamment, 2 à Kilunga, 4 à Nyangulube et 2 autres à Mwasa en territoire de Mwenga.

Et d’ajouter que à chaque barrières : « Tout passant. non originaires de cette entité, paye entre 1500 à 2000 Franc congolais » et « celui qui résiste se ferait tabassé », par ces volontaires utiliseraient des armes blanches comme couteaux, machettes, bâtons, lances

Une situation à la base de la peur de circuler suite aux traitements inhumains leurs infligés par ces personnes qui se disent volontaires dans cette entité.

Occasion pour Innocent Murhula, militant du mouvement citoyen OBAPEG à Lugushwa d’appeler les autorités à s’impliquer pour rétablir de l’ordre dans cette entité car, ajoute-il, ces volontaires constituent un danger pour la population du territoire de Mwenga.

Signalons que ce mouvement citoyen projette des actions citoyennes si rien n’est fait par les autorités dans l’urgence.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu