Environement

Sud-Kivu/Prévention des catastrophes naturelles : Voici les propositions de Norbert Basengezi Katintima

La délocalisation de la ville de Bukavu et  la mise en place d’un comité de prévention  et gestion des catastrophes en province du Sud-Kivu.  Ceci  figurent  parmi  les propositions  du  gouverneur  honoraire du Sud-Kivu  en  vue  de prévenir  les catastrophes naturelles  à  l’approche de la saison des pluies. Norbert Basengezi  Katintima  l’a exprimé, lors d’une conférence de presse tenue le weekend dernier à Bukavu.
                                               
Pour prévenir les pertes en vie humaine et des dégâts enregistrés  suite aux constructions anarchiques, la mauvaise gestion des déchets, ainsi que les débordements des eaux des caniveaux et rivières,  le gouverneur honoraire du Sud-Kivu  estime qu’il est opportun de délocaliser la ville de Bukavu,  car ajoute-t-il, cette dernière est  déjà saturée suite à la pression démographique.

Et de préciser que la constitution d’un comité de prévention et de gestion des catastrophes s’impose pour  réfléchir sur les stratégies à envisager dans le but de résoudre les problèmes environnementaux du moment. 

Norbert Basengezi Katintima exhorte, aux différentes parties prenantes à multiplier des lobbyings  pour trouver des solutions durables aux problèmes du Sud-Kivu.

Occasion pour l’ancien gouverneur du Sud-Kivu, d’encourager les efforts des autorités provinciales qui ont annoncé la délocalisation des habitants de la colline du Lycee Wima, victimes d’un éboulement les mois derniers.

Pour lui, c’est possible de délocaliser toute la ville de Bukavu, ceci par la diversification des activités économique et l’installation des institutions provinciales  dans les territoires.

Entre temps, l’homme voué  à la protection de la nature appelle la population à  la gestion responsable des déchets en vue de prévenir les catastrophes naturelle à la veille de la saison des pluies.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu