Politique

Sud-Kivu: pour les députés nationaux de l’AFDC-A,Théo Ngwabidje doit répondre personnellement de ses actes

«L’Afdc-A dénonce et condamne énergétiquement la campagne de diffamation orchestrée par les ennemis de la paix sans maturité politique ni assise populaire, qui s’évertuent inutilement à imputer sournoisement les manquements professionnels reprochés au gouverneur du Sud-kivu à son Autorité Morale et présidant national statutaire, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo» c’est en ces mots que le groupe parlementaire Alliance des Forces démocratiques du Congo et Alliés ( AFDC-A) déplore des attaques personnelles et autres discours de certains acteurs politiques visant le Président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo.

A en croire ces députés nationaux, cette campagne de diffamation s’articule autour des allégations infondées associant Bahati Lukwebo à tous les maux dont souffre la province du Sud Kivu à travers le bilan du gouverneur Théo Ngwabidje qui selon ses détracteurs, ce dernier serait soutenu Bahati Lukwebo en sa qualité d’autorité morale, formation politique dont est issu l’actuel gouverneur du Sud Kivu.

Ces élus précisent que Modeste Bahati Lukwebo n’est pas responsable des actes posés par les membres de son regroupement politique nommés à des postes publics et qu’ils sont redevables envers la population et devront rendre compte.

«L’AFDC-A tient à clarifier la situation en précisant que les actes posés par des personnes nommées ou placées à des postes dans le cadre du parti AFDC-A ne peuvent qu’engager leurs auteurs en tant qu’individus. Le professeur Bahati Lukwebo Modeste qui est un homme d’État et d’actions soucieux du développement de l’ensemble de la République et plus particulièrement de la province du Sud Kivu qui lui tient tant à cœur ne peut être tenu personnellement responsable de ce manquement qu’il a toujours fustigé et condamné contrairement à des affirmations de ses détracteurs qui par jalousie, méchanceté et calomnie lui imputent des choses qu’il ignore totalement», déplore le député national Dieudonné Ngwasi, président du groupe parlementaire AFDC-A dans une déclaration faite mercredi 05 janvier 2021 cité par actualité cd

Et de poursuivre :

«Très attentif et très sensible à tout ce qui  passe pays et plus particulièrement dans sa province natale du Sud Kivu,le professeur Modeste Bahati Lukwebo tient à rappeler aux uns et aux autres qui ont eu à exercer des responsabilités au nom de L’AFDC-A au sein de la province du Sud Kivu comme sur l’ensemble de la République, ils sont redevables envers la population et devront rendre compte.Ils seront évalués et jugés en fonction des résultats de leurs actions au bénéfice de la population.À cet effet, la prolongation ou non des mandats des personnalités concernées dépendra des performances des uns et des autres»

Toutefois, soulignent ces élus membres de L’AFDC-A,Modeste Bahati Lukwebo reste ouvert à toutes les suggestions d’où qu’elles viennent, du moment que celles-ci s’inscrivent dans le sens de contribuer à renforcer la cohésion sociale, de la paix, la sécurité, l’attente entre les communautés et ses leaders et l’union et la solidarité entre personnalités du Sud Kivu, quelle que soit leur appartenance politique, tribale et régionale.

«Le professeur Modeste Bahati Lukwebo et L’AFDC-A appellent à toujours privilégier le dialogue entre tous les acteurs politiques et de la société civile afin d’aplanir les mésententes,de privilégier plutôt ce qui les unit et non ce qui les divise. Le professeur Modeste Bahati Lukwebo et L’AFDC-A restent disposés à apporter leur contribution à toute initiative de dialogue, qui du reste est salutaire pour la RDC en général et la province du Sud Kivu en particulier», ont-ils conclu.

Radio Télévision Ngoma ya Kivu